« Drôles d’oizos » festival Tempo Color

Dans le cadre du festival Tempo Color, sur la thématique « immigration et habitat », nous avons réalisé et présenté des créations en vidéo, théâtre et sculpture.

Nos créations:

Spectacle itinérant « Les oizosrêves »

C’est l’histoire d’un peuple hybride, mi-hommes mi- oiseaux, créée, imaginée et jouée par les participants de l’atelier théâtre. Qu’ont-ils de particulier? Pourquoi sont-ils partis de leur Pays? Qu’ont-ils laissé derrière eux? 

Spectacle participatif, le public a pu se laisser guider par une spécialiste des coutumes de ces êtres hybrides et de son acolyte, afin d’essayer de percer le mystère de ces personnages aux trajectoires portées par le vent…


Projection et présentation des vidéos réalisées au sein de nos ateliers 

« Tamam »

« Tamam » est une capsule vidéo regroupant les témoignages de huit adolescents syriens arrivés à Liège en 2015. En arabe et en français, ils y dévoilent une partie de leurs parcours jusqu’en Belgique, leurs visions du bonheur et leurs espoirs. « Tamam » signifie « Ça va bien ou OK» en langue arabe du Moyen-Orient. Très souvent utilisé par les participants au projet, ce mot traduit aussi l’énergie avec laquelle ils entrevoient la vie malgré un passé plus ou moins sombre.

« Au-delà des murs »

Reportage réalisé par 14 jeunes âgés entre 12 et 15 ans, qui suivent les cours de français langue étrangère, à l’école Saint-Joseph. Ils viennent de différents horizons et par le biais du reportage, ils prennent la parole. Ils témoignent non pas seulement de leur parcours pour arriver en Belgique, mais des difficultés d’intégrations qu’ils peuvent rencontrer. Ils veulent dénoncer les préjugés auxquelles ils doivent faire face au quotidien. Enfin, ils dévoilent leur identité singulière, leurs désirs comme tout commun des mortels. Une manière de porter un regard humain sur le mot réfugié souvent déshumanisé.

« On the road again »

Road-movie réalisé par les participants des ateliers vidéo du CEC. Le thème de ce court – métrage est le voyage. Pourquoi voyage-t-on ? vers quelle direction? Qu’est-ce qu’être sédentaire, être nomade ? Chacun y apporte une réponse personnelle à travers une fiction décalée. 

Participation à l’exposition Urbaine: « Les nids »

Actuellement, des milliers de migrants quittent chaque jour leurs foyers, espérant trouver en partant une vie meilleure,. Tels des oiseaux migrateurs, cherchant asile. Le nid est un habitat que les oiseaux construisent pour pondre leurs œufs, les couver et élever leurs petits. Signe de bonheur, d’union, le nid est annonciateur du printemps, présage de renouveau, de moments de joie. En partant de ces notions, un groupe d’enfants a réalisé des nids d’oiseaux, lesquels sont la trace de leurs nombreuses réflexions.  

Aussi, le documentaire « Tamam » à été diffusé lors de l’exposition « Empire » de l’artiste Samuel Gratacap au Chiroux pour l’évènement.

Avec Sarah Blion, Elisabeth Rasson, Catherine Lévêque «  Kiki Cath« , Yan Conteau, Ismahene Rahal Gharbi, Raphaël Di Domenico et les participants.

Un grand merci à tous pour ce beau projet !