Conférence « Espoir Urbain et Krump à l’Institut Parnasse ISEI le 6/11/2017

Lundi 6 novembre, deux animateurs de La Baraka (Romina et Patribe) étaient invités pour la troisième année consécutive à animer une conférence devant les élèves de 2ème année en éducateurs spécialisés de l’Institut Parnasse ISEI en région bruxelloise. Cette conférence a pour thème « le rôle des danses urbaines dans le travail socioculturel avec les jeunes». En effet, Romina et Patribe donnent les ateliers danses depuis quelques années déjà à La Baraka et ont développé une dynamique de travail qui leur est propre. Ils ont chacun une méthodologie adaptée pour leurs ateliers dancehall et krump.

Le professeur de l’Institut Parnasse ISEI Jonathan Collin les invite chaque année à faire une conférence sur le livre Espoir Urbain dont Romina est l’auteure. Le principe de cette conférence est le suivant : les élèves reçoivent chacun une copie du livre et sont invités à le lire. Deux semaines après, une rencontre-débat à lieu dans les locaux de l’Institut Parnasse avec les élèves afin d’échanger autour du livre en compagnie de Romina et Patribe

La conférence s’est déroulée en deux parties : une première partie était consacrée au visionnage du DVD qui accompagne le livre Espoir Urbain réalisé par les jeunes de l’atelier vidéo de La Baraka en 2014. Ce DVD porte sur l’évènement Battle of Style organisé par les jeunes des ateliers danses de La Baraka.

La deuxième partie de la conférence était consacrée à un échange entre Romina, Patribe et les élèves de l’Institut Parnasse. Les élèves ont soulevé quelques questions relatives au livre et au reportage. Un bel échange qui leur a permis de se projeter dans leur futur métier et leur a permis de comprendre qu’ils pouvaient faire de leur passion un redoutable outil de travail socioculturel.

L’année prochaine, lorsqu’ils seront en troisième année de bachelier, ils auront des ateliers d’initiations en Dancehall, Krump et atelier écriture rap afin de se mettre dans la peau du bénéficiaire et comprendre comment ce dernier reçoit l’animation.